Vers une baisse des primes d'assurance en 2021 ?

Vers une baisse des primes d'assurance en 2021 ?
Stéphane PENET, délégué général adjoint à la Fédération Française de l'Assurance (FFA), explique aujourd'hui dans une interview sur BFMTV la position des assureurs sur les indemnisations liées à la crise du COVID-19.
Dans un milieu très concurrentiel, il revient sur les différentes voies possibles empruntées par les acteurs.  

Quelles que soient les solutions retenues, il rappelle que l'ACPR, le " gendarme des Assurances ", veille à ce que les compagnies puissent conserver leur solidité financière afin de pouvoir répondre à tous leurs engagements mais que, bien gérée, cette crise pourrait aussi déboucher sur une baisse des primes d'assurance en 2021.
Ce n'est pas nouveau, entre mutuelles d'assurance, sociétés privées d'assurance et banque-assureurs, la concurrence fait rage.

Interrogé sur les approches différentes des compagnies en matière d'indemnisation, Stéphane PENET explique l'état du marché : " Aujourd'hui, certains risques ont clairement baissé, c'est vrai, mais d'autres ont explosé. Par ailleurs, l'année n'est pas terminée et il est impossible de prévoir, au vu des circonstances actuelles, le rapport sinistre/prime en 2020 ".   

Si les accidents de la route ont baissé par effet mécanique du confinement des Français (et donc diminué le montant des indemnisations NDLR), on ne peut pas encore prévoir ce qui se passera au moment du déconfinement et on note qu'en Chine, les accidents de la route ont repris de plus belle après le déconfinement.  

Les contrats "santé" feront bien entendu partie des gros postes d'indemnisation en 2020 et Stéphane PENET rappelle que les assureurs auront par ailleurs contribué cette année à hauteur de 400 millions d'Euros au fond de solidarité créé pour la circonstance.

Si l'on additionne à cette somme les indemnisations des sinistres et les différentes actions d'aide et de soutien, les compagnies auront versé pas moins de 3,2 Milliards d'Euros. L'engagement des assureurs envers leurs assurés est donc total.

Sur la question des indemnisations de perte d'exploitation, Stéphane PENET maintient la position de "risque inassurable" et parle plutôt de "gestes commerciaux" de la part des assureurs qui se sont engagés sur cette voie mais rappelle que d'autres compagnies ont donné lieu à d'autres types de gestes commerciaux. 

Il rappelle toutefois que l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) a pour but de contrôler la stabilité financière de chaque compagnie : en effet, l'assureur a l'obligation de pouvoir couvrir les indemnisations de chacun des contrats qu'il a signé avec ses assurés.

Il invite donc, par la voie de la FFA (Fédération Française d'Assurance), à la prudence et à la clairvoyance mais termine sur une note optimiste: " Si le rapport sinistre/prime se termine de manière positive en 2020 et vu le contexte concurrentiel  entre les assureurs, il se pourrait bien que les primes d'assurances baissent en 2021. "

Le cabinet C2AC Assurances veillera aux indicateurs et tiendra ses assurés informés des évolutions sur ce sujet.

Derniers billets postés

Donnez des ailes à vos salariés avec une Santé Collective !

Donnez des ailes à vos salariés avec une Santé Collective !

Le 02 oct 2020

Depuis 2016, vous avez l'obligation de proposer une couverture complémentaire ...

Lire la suite
TNS : On dort mieux avec une complémentaire santé

TNS : On dort mieux avec une complémentaire santé

Le 30 sept 2020

Vous êtes travailleur non-salarié (TNS) ou dirigeant de PME et vous ...

Lire la suite
Protégez votre entreprise avec un contrat " Homme-clé "

Protégez votre entreprise avec un contrat " Homme-clé "

Le 11 juin 2020

Une crise, qu'elle soit sanitaire, économique ou les deux à la ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Identifiez vous pour poster un commentaire.

Haut de page